VISITE DU SITE HISTORIQUE
PLAN INTERACTIF
AU FIL DU TEMPS
GALERIE PHOTOS ET 3D
LYON 5E EN 3 CLICS
ARTISANS, COMMERCANTS
LE PROJET

- HISTOIRE
-
- ARCHITECTURE
-
- SAONE
-
- PLAN LUMIERE
-
- GUIGNOL
- La marionnette -- Laurent Mourguet -- La naissance -- Les personnages du théatre -- Guignol à travers la ville
- BIBLIOGRAPHIE
-
- LEXIQUE
-

AU FIL DU TEMPS > GUIGNOL > Les personnages du théatre

Laurent Mourguet abandonne le métier de dentiste ambulant, revient à Lyon, créé un théâtre et s'y consacre entièrement entre 1804 et 1808. Il s'installe dans un café rue Noire actuellement rue Stella.

Il présente ses pièces dans un castelet constitué d'un rideau tendu entre deux pieds ; les marionnettes sont à gaine, le rideau doit donc être juste un peu plus haut que la tête du marionnettiste afin que l'on puisse voir la marionnette quand le bras est levé. Dans un castelet, le côté cour, à droite du spectateur lorsqu'il regarde la scène, s'appelle le côté Gui (pour Guignol).

Le côté jardin, à gauche, prend le nom de côté Gna (pour Gnafron). La tradition veut que Guignol joue à droite du public et soit tenu par la main gauche du marionnettiste.

Quant à Gnafron, c'est l'inverse, il est tenu par la main droite du manipulateur.

Entre 1804 et 1808, les personnages de Laurent Mourguet sont ceux de la Comedia dell'Arte comme Polichinelle et Arlequin, très en vogue.

Un cordonnier (regrolleur), Grégoire Lambert LADRET dit "le père Thomas", habitué des lieux, donne spontanément de sa table la réplique à Mourguet, ce qui amuse les spectateurs.
Lors d'une de ces séances, le joyeux buveur n'est pas là : la pièce est un échec.
Mourguet décide alors de créer la marionnette du savetier, au cas où son absence se répéterait;  Gnafron est né, à l'image du cordonnier, précédant la naissance de Guignol.


Le nom de Gnafron vient de de gnafre, le cordonnier.

.

En 1808, il abandonne les personnages de la Comedia d'arte et invente Guignol, le canut à l'esprit satirique qui prend partie des petites gens.

L'origine du personnage de Guignol est incertaine : certains affirment que Laurent Mourguet s'inspira de sa propre image, d'autres prétendent qu'il aurait figé l'expression d'un voisin canut, d'origine lombarde, car le premier nom de Guignol était Jean Siflavio Chignol.

Il crée ensuite les autres personnages du théâtre de Guignol.
Les principaux personnages sont donc :

  • Gnafron, regrolleur ami de Guignol, est réputé pour être amateur de Beaujolais mais n'est pas qualifié d'ivrogne. Plus âgé que Guignol, ses propos sont toujours pleins de bon sens, c'est un philosophe .Il tempère l'ardeur de son ami et aime faire la fête avec lui.
    Guignol et Gnafron forment un duo mythique.
    Le nez et les joues écarlates, la bouche édentée, le galurin de travers et le tablier de savetier sont les attibuts de Gnafron.
  • Madelon, la fenotte (l'épouse) de Guignol, fidèle à son mari, elle est une bonne travailleuse (ménagère), économe et débrouillarde, elle est souvent anxieuse et guignol se moque souvent de son esprit bougon. Contrairement à Guignol, elle n'aime pas spécialement faire la fête.
    Elle porte un bonnet, une robe de lainage le plus souvent fleuri et un "devanti", tablier.
  • Toinon est parfois la femme de Gnafron : elle change en fait de fonction selon les pièces. Elle représente la sagesse.
  • le gendarme Flageolet
  • Cassandre propriétaire de la maison où vit Guignol.
  • Monsieur le Bailli, le juge.


information Vieux Lyon, quartier ancien Renaissance, secteur sauvegardé, patrimoine mondial UNESCO, infos tourisme, histoire, patrimoine