VISITE DU SITE HISTORIQUE
PLAN INTERACTIF
AU FIL DU TEMPS
GALERIE PHOTOS ET 3D
LYON 5E EN 3 CLICS
ARTISANS, COMMERCANTS
LE PROJET

- Visite du quartier Saint-Jean
- Plan imprimable

- Traboules
- Parcs, cours et jardins
- Les escaliers, l'accès à Fourvière
-
Les musées du Vieux-Lyon et de Fourvière
- Les autres musées de Lyon

VISITE DU SITE HISTORIQUE > Parcs, cours et jardins

Le Vieux Lyon est un secteur très touristique. L'attrait principal de ce quartier vient de son architecture, témoin de la vie du quartier depuis l'antiquité jusqu'à nos jours. Quartier très urbanisé, le Vieux Lyon a cependant su préserver des espaces de convivialité, de rencontres, de détente qui sont aussi bien souvent un prétexte pour mettre en valeur les traces du passé.

Espaces, cours et jardins du Vieux Lyon

La cour du Palais Saint Jean (avenue Adolphe Max) : en pénétrant dans cette cour vous entrez au coeur de l'ancien cloître du chapitre Saint-Jean autour duquel s'est développée toute la vie quotidienne des religieux au Moyen-Age. Il ne reste de ce cloître, reconstruit au XVe siècle, que la galerie Ouest. C'est par cette cour que l’on qu’on accède au Palais Saint-Jean, ancien archevêché acquis par la ville en 1909, aujourd'hui occupé par la bibliothèque du Ve arrondissement. Vous bénéficierez ici d'une vue imprenable sur le transept sud de la Primatiale Saint Jean-Baptiste.

La place de la Basoche : cette large cour lumineuse et colorée offre une très belle vue sur les façades de la maison des avocats, aujourd'hui occupée par le musée de la miniature. Cette façade est constituée de trois galeries de type florentin. On peut apercevoir, à certains endroits, des restes d'éléments constitutifs d'immeubles détruits donnant un aperçu de la façon dont ils pouvaient s'imbriquer entre eux. Des bancs sont à disposition du public.

Le jardin archéologique (jardin Girard Desargues) : il ne s’agit par d’un jardin à proprement parlé, mais d’une mise en scène des vestiges archéologiques du premier groupe cathédrale de Lyon. La découverte des vestiges des églises Saint-Etienne (la plus proche de la cathédrale) et Sainte-Croix s’est faite dans les années 70 lors des travaux d’agrandissement du Palais de Justice, après la démolition d’immeubles vétustes. Cette découverte marque véritablement l’histoire de la Ville de Lyon qui a décidée de ne pas urbaniser le site. Le jardin s’est donc créé de manière fortuite.

Ce jardin présente le baptistère construit au Ve siècle dont la taille pourrait vous surprendre. En effet, à cette époque le baptême se faisait par immersion totale dans une salle chauffée.

Cet espace est dédié au mathématicien lyonnais Girard Desargues, Conseiller du Cardinal de Richelieu et à qui on doit l’escalier en spirale de l’hôtel de Ville de Lyon.

Le jardin public rue du Bœuf : ce parc familial met à disposition du public des jeux pour enfants. Vous pourrez également apercevoir de ce lieu la cour intérieure de la maison "l’Outarde d’Or" un bel exemple de cour et d’escalier typique du quartier du Vieux Lyon.

La place Benoît Crépu à Saint-Georges : cette place a été redessinée lors de travaux de construction du parking. Située aux abords de l'église Saint-Georges, elle est au coeur du quartier du même nom qui a su préserver son authenticité et son esprit de village.

.

Elle offre un espace arboré où les enfants pourront profiter des jeux mis à leur disposition, tandis que leurs parents, sur les bancs, s'attarderont sur le charme de la vue donnant sur toute la rive gauche de la Saône : passerelle Saint-Georges, alignement des maisons, bas-ports où les ballades sont possibles...

Pour les enfants, le quartier Saint-Georges propose deux autres espaces de détente : le parc situé sur la place du Bâtonnier Valensio et les aménagements réalisés au pied de l'église Saint-Georges. Tous les jardins, les parcs ou les cours cités précédemment sont accessibles au public. Mais le Vieux Lyon possède d'autres jardins, plus discrets, à l'écart du public : les jardins suspendus. Ces jardins, sortent de petites alcôves privées, agrémentent les cours d'immeubles et crééent de petits espaces de verdure au coeur de la ville.

La colline de Fourvière

Le Parc des Hauteurs, sur la colline de Fourvière constitue un vaste espace paysager verdoyant propice aux ballades, loin du tumulte de la ville. Vous pourrez relier, à pied, par des chemins aménagés, le quartier Saint-Jean au cimetière de Loyasse en passant par la basilique de Fourvière. C'est également l'occasion de pouvoir admirer un panorama unique sur la ville de Lyon.

Le jardin du Rosaire : ce parc est situé sur les pentes de la colline entre le quartier Sant-Jean et la basilique de Fourvière. Le chemin piétonnier du rosaire qui serpente le long de la colline part de la montée Saint-Barthélemy, à proximité de la montée des Chazeaux. Il est jalonné de terrasses, d'esplanades et de nombreux jardins d'où vous pourrez profiter de la vue qui vous est offerte. Ce parc possède de très belles collections botaniques : roses anciennes et hortensias, ainsi qu'un verger. Si vous préférer descendre la colline plutôt que de la monter, prenez le funiculaire au niveau de Saint-jean. Celui-ci vous amènera jusqu'à Fourvière d'où vous pourrez descendre jusqu'au Vieux Lyon.Depuis la basilique de Fourvière, le ballade se poursuit dans la partie haute du parc. En empruntant la passerelle des quatre-vents et le chemin du viaduc, vous suivez le trajet de l'ancienne liaison funiculaire-tramway qui reliait Saint-Paul au cimetière des Loyasse, et qui permettait d'acheminer facilement les corps depuis le pied de la colline. Ce parc propose des chemins piétonniers, ainsi qu'une piste de VTT, et vous pourrez y admirer une très belle collection de pivoines.

Votre ballade au sein du parc des hauteurs se termine au cimetière de Loyasse qui est à Lyon ce que le Père Lachaise est à Paris. De nombreuses personnalités marquantes de l'histoire de Lyon y sont enterrées : Edouard Herriot, qui fut maire, le peintre Pierre Puvis de Chavanne, ou bien encore les architectes Pierre Bossan et Tony Garnier.


information Vieux Lyon, quartier ancien Renaissance, secteur sauvegardé, patrimoine mondial UNESCO, infos tourisme, histoire, patrimoine