VISITE DU SITE HISTORIQUE
PLAN INTERACTIF
AU FIL DU TEMPS
GALERIE PHOTOS ET 3D
LYON 5E EN 3 CLICS
ARTISANS, COMMERCANTS
LE PROJET

- Visite du quartier Saint-Jean
- Plan imprimable

- Traboules
- Parcs, cours et jardins
- Les escaliers, l'accès à Fourvière
-
Les musées du Vieux-Lyon et de Fourvière
- Les autres musées de Lyon

VISITE DU SITE HISTORIQUE > Visite du quartier Saint-Jean

Partie 3 du parcours
.

Suivez ci-dessous verticalement, et sur la carte, les repères de 27 à 39 et les commentaires de cette troisième page.

-> partie 4 du parcours - version imprimable -

27- Maison Bullioud
8 rue Juiverie

ici se cache l'un des joyaux du Vieux-Lyon, classé Monument Historique : la galerie sur trompes de l'architecte Philibert de l'Orme, réalisée en 1536 alors qu'il n'était âgé que de 26 ans. Pour y arriver, il faut suivre l'allée voûtée d'ogives et passer une première cour avec un puits dont seul le dais et son blason sont d'époque. Dans cette cour, Philibert de l'Orme fut chargé de construire une liaison entre deux corps de bâtiments, pratique mais surtout, à la demande du client Antoine Bullioud, esthétique et représentative de sa position sociale. De l'Orme devait donc faire communiquer deux bâtiments distincts par une galerie mais sans empiéter sur la cour assez petite et sans démolir le puits existant. Il s'inspira alors des monuments romains pour créer cette galerie.

28- Ruelle Punaise
16 rue Juiverie

La ruelle Punaise est située entre les numéros 16 et 18 de la rue Juiverie. C'était un égout à ciel ouvert dans lequel se déversaient les éviers des habitations voisines. Elle communique par une pente importante avec la montée Saint Barthélémy. C'est un reste du Moyen Age, qui n'est plus utilisable.


29
- Maison, 20 rue Juiverie


Le 20 rue Juiverie correspond à la maison d'Etienne Grolier, gentilhomme du duc d'Orléans Elle date de 1493. La dimension des fenêtres et les ornements sculptés traduisaient la richesse des propriétaires. Les meneaux du premier étage sont très raffinés, les voûtes de l'allée retombent sur des culots sculptés de feuillage ou d'animaux fantastiques, la tour de l'escalier en vis qui mène aux galeries est à pans coupés.
En 1576, Pierre Duxio, riche marchand italien, achète la maison et fait apposer son blason dans la cour. Il est sculpté d'un personnage assis sur un trône portant un grand duc agrippé à une branche. Le voyez-vous ?

30- Maison Dugas
23 rue Juiverie

V
oici la maison des Têtes de Lions, également appelée maison Dugas. Elle date du XVIIe siècle. Quand elle fut construite en 1647, c'était un des plus beaux palais du Vieux-Lyon. Admirez sa longue façade en pierre grise, les arcades du rez-de-chaussée, les meneaux plats, typiques du XVIIe et les quinze têtes de lions sculptées. Malheureusement, certains animaux ont subi les assauts de l'urbanisme moderne.


31- Rue de la Loge


Tournez maintenant à gauche dans la rue de la Loge. Cette rue est en prolongement droit de la montée du Change, et relie la rue Juiverie et la place du Change. S'appelait rue de la Porcherie.






32
- Rue de Gadagne


Prenez à droite la rue de Gadagne. Cette rue relie la rue de la Loge et la place du Petit Collège. Elle a pris le nom de la famille de financiers italiens Gadagne qui racheta à la famille Pierre-Vive l'hôtel portant le même nom en 1545. S'est aussi appelée rue de la Boissette puis rue Pierre-Vive.



33- Hôtel de Gadagne
14 rue de Gadagne


Installé dans l'ancien hôtel des Gadagne, l'une des plus riches demeures du quartier, le musée est constitué de deux hôtels contigus construits de 1511 à 1527, mais remaniés pour les frères Gadagne, d'origine italienne, en 1545. Les salles, qui font l'objet d'un important programme de restauration et de muséographie, présentent l'histoire de Lyon depuis le haut Moyen-Âge jusqu'au XIXè siècle et bientôt jusqu'à l'an 2000. Le musée est fermé pour cause de restauration et devrait être ouvert à nouveau en mai 2009.

.

34- Place du Petit Collège

Traversez la première partie de la place du Petit Collège qui r
elie la rue de Gadagne et la rue du Boeuf avec une largeur suffisante pour accueillir plusieurs terrasses de cafés restaurants. Son nom vient du bâtiment au 5 de cette place qui était une annexe du collège de la Trinité. Lien à l'Ouest avec la montée du Garillan.

35- Petite rue Tramassac

Prendre à gauche la petite rue Tramassac, ruelle qui est restée dans sa dimension d'origine médiévale et qui rejoint la place du Petit Collège et la rue Saint-Jean. S'est appelée rue Berthet.






36- Rue Saint-Jean


Reprendre la rue Saint-Jean sur la droite en direction du Sud et de la cathédrale. Vous êtes à peu près ici au milieu de cette rue centrale.







37- Maisons
26-28 rue Saint-Jean


Construites à la fin du XVe siècle, ces deux maisons ont réuni leurs deux cours en abattant le mur les séparant lors de la restauration. L'une des cours est plus élaborée que l'autre. La tour renfermant l'escalier à vis du premier immeuble prend une place énorme dans la cour : l'entrée se fait sous un porche orné d'un chien sculpté debout et tenant un blason (malheureusement très abîmé). Ses fenêtres à meneaux ont de fines colonnettes sculptées. Ses galeries annoncent le raffinement de la Renaissance aux deux premiers étages : admirez les croisées d'ogives entrelacées et ornées d'un blason pour la voûte du premier, et celles du second, interrompues par un motif losangé orné d'écussons.Les étages supérieurs étaient à poutres de bois.

38- Maison, 27 rue Saint-Jean

D'époque fin Renaissance, cette somptueuse maison aux belles fenêtres à meneaux possède une façade en pierre dorée. Entrez dans l'allée voûtée. Dans la cour, notez l'escalier en vis, mi-gothique, mi-Renaissance et les galeries voûtées. Notez la curieuse aération de l'escalier et la tourelle en encorbellement.


39- Maison Le Viste
29 rue Saint-Jean


La maison Le Viste (ou maison des Pommes de Pin) fut la propriété de la famille Le Viste. Jean Le Viste fit tisser au XVè siècle la tapisserie de « la Dame à la Licorne », célèbre dans le monde entier comme oeuvre d'art à clefs symboliques, joyau du musée de Cluny à Paris. Seul le premier étage de cette maison est du XVè siècle. Son porche ogival s'appuie sur des colonnettes sculptées. En façade vous pouvez voir les pommes de pin, qui donnent leur nom à la maison.


Passez ensuite à la quatrième page :
partie 4 du parcours


information Vieux Lyon, quartier ancien Renaissance, secteur sauvegardé, patrimoine mondial UNESCO, infos tourisme, histoire, patrimoine

Maison Bullioud, 8 rue Juiverie ruelle Punaise Maison, 20 rue Juiverie Maison Dugas, 23 rue Juiverie rue de la Loge rue de Gadagne Hôtel de Gadagne, 14 rue de Gadagne place du Petit Collège petite rue Tramassac rue Saint-Jean Maisons, 26-28 rue Saint-Jean Maison, 27 rue Saint-Jean Maison Le Viste, 29 rue Saint-Jean