VISITE DU SITE HISTORIQUE
PLAN INTERACTIF
AU FIL DU TEMPS
GALERIE PHOTOS ET 3D
LYON 5E EN 3 CLICS
ARTISANS, COMMERCANTS
LE PROJET

- HISTOIRE
-
- ARCHITECTURE
-
- SAONE
-
- PLAN LUMIERE
-
- GUIGNOL
-
- BIBLIOGRAPHIE
-
- LEXIQUE
- A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

AU FIL DU TEMPS > LEXIQUE > G - H - I - J - K - L - M - N

G...

GÂBLE :  fronton dont l'angle supérieur devient particulièrement aigu. C'est un élément décoratif dont le sommet est souvent terminé par un fleuron.

GALERIE : passage couvert faisant communiquer deux étages au même niveau.

GAULE CHEVELUE (en latin, gallia comata ) : image employée par Jules César dans son Commentaire sur la Guerre des Gaules pour désigner la Gaule avant qu'il n'en entreprenne la conquête entre 58 et 51 av. JC.
Selon ce dernier, elle était divisée en trois parties (d’où l’appellation "les Trois Gaules") : l'Aquitaine, la Belgique et la Celtique proprement dite ; toutefois, cette notion de Gaule chevelue ne correspond à aucune unité politique et les innombrables peuples qui l’habitaient, offraient vraisemblablement une grande diversité culturelle.

GEMINE : se dit des choses groupées par deux : colonnes, fenêtres géminées.

GIRARD-DESARGUES (1591 - 1661) : bourgeois de Lyon. Mathématicien, rénovateur de la géométrie, dont le nom fut donné au jardin archéologique.

GLYPHE : trait gravé en creux dans un ornement quelconque.

La loi GOMBETTE, ou Lex Gundobada, est publiée le 29 mars 501 par Gondebaut roi des burgondes. Elle a pour objectif d'intégrer rapidement les gallo-romains afin d'unifier le royaume, en instaurant des règles communes et en décrétant égal au droit burgonde le droit gallo-romain. Ce texte s'inspire des lois romaines. La Loi Gombette abroge toutes les lois faisant une distinction entre burgondes et gallo-romains. En 513, Sigismond, fils de Gondebaud, associé au pouvoir, modifie la loi Gombette et fait du christianisme la religion officielle.

GOTHIQUE : forme d'art qui s'est épanouie en Europe du XIIe au XVIe siècle.

  • gothique finissant (XVe siècle) : ses principales caractéristiques sont les fenêtres à arc en tiers point avec décor de feuillage frisé, les arcatures décoratives plaquées, les meneaux fixes aux ouvertures, les corniches de pierre avec, aux extrémités, le départ des tourelles prévues et jamais construites et le portail en arc brisé.
  • gothique flamboyant (ou tardif) (XVe-XVIe) : se dit de la dernière période gothique (XVe), qui affectionna les contours lancéolés
  • gothique lancéolé (1200-1250): période de style gothique caractérisé par des ornements en forme de lancettes.

GREGOIRE DE TOURS, né vers 538 et mort vers 594, est apparenté aux évêques de Lyon par sa mère. Auteur prolifique, son oeuvre majeure, l'Histoire des Francs, dresse l'histoire de l'Eglise depuis la Genèse jusqu'au règne des Francs en 572. Ce texte est complété par Le Livre des miracles, un ensemble de récit sur la vie des Saints Gaulois. L'Histoire des Francs reste actuellement l'une des sources les plus intéressantes sur de l'histoire du haut Moyen-age.Autres oeuvres de Grégoire de Tours : les Miracles de Saint-Julien de Brioude, les miracles de Saint-Martin de Tours, les Viesq des Pères ou encore le Traité A la Gloire des confesseur.

GRYPHE, Sébastien (Reutingen, Allemagne, vers 1492 - Lyon, 1556) : établi à Lyon. C'est un des plus célèbres typographes de la ville.


I...

IMMEUBLE DE RAPPORT : immeuble dans lequel le propriétaire occupait le premier étage (étage noble) et louait les étages supérieurs.

IMPOSTE : ouverture au-dessus d'une porte d'allée

INTRADOS / EXTRADOS : deux parties, respectivement dessous et dessus, d’un arc.

IONIQUE : cf. ordres architecturaux.

.

J...

JAMBAGE : montant vertical d'une baie de porte ou de croisée.


L...

LANTERNON (ou lanterneau) : petite lanterne au sommet d’un dôme permettant d'éclairer ou de ventiler

LARMIER : moulure horizontale qui protège les fenêtres de la pluie grâce à une petite rainure qui arrête les filets d'eau et les fait tomber directement sur le sol.

LEIDRADE (Nuremberg, 736-Soissons, 816) : prélat français. Bibliothécaire de Charlemagne et archevêque de Lyon (798), A voyagé en Espagne et a convaincu Félix d'Urgel d'abjurer de ses erreurs.

LEROY, Guillaume : L'établissement de l'imprimerie à Lyon est dû à un certain Barthélemy BUYER, issu d'une vieille famille bourgeoise. Il attira l'imprimeur Guillaume LEROY, originaire de Liège, l'installa dans sa maison et fit les frais de ses premiers travaux.
Le premier volume, qui soit sorti de l'atelier, porte la date du 7 septembre 1473 et contient plusieurs traités d'Innocent III réunis sous le titre suivant : Compendium breve quinque continens libros. Guillaume LEROY eut bientôt de nombreux concurrents. Plus de cinquante imprimeurs s'installèrent, en effet, à Lyon, dans le dernier quart du XVème siècle.

LIMON : pièce de pierre, taillée en biais, qui supporte la balustrade et les marches d’un escalier

LINTEAU :pièce horizontale posée sur les piédroits d’une porte.

LOGGIA : petite loge sans colonnes.

LOYER, Toussaint (XVIIIème) : architecte, élève de Germain SOUFFLOT.


M...

MÂCHICOULIS : créneau vertical.

MEDAILLON : portrait miniature entouré d’un cadre circulaire ou ovale.

MENEAU : montant ou traverse de pierre, en forme de croix, partageant une fenêtre ou une porte.

MISSEL : livre contenant les prières de la messe.

MODILLON (de l'italien modiglione) : ornement saillant et répétitif placé sous une corniche afin de la soutenir.

MONOGRAMME : chiffre ou signe que les artistes apposent au bas de leurs ouvrages.

MOULURE : élément d'ornementation en relief ou en creux, taillé à même le matériau de base, ou constitué d'un élément rapporté, en bois, plâtre, etc,  en forme de bande taillée selon un profil constant dans toute sa longueur.


N...

NEF (du latin navis, bateau) : au sens strict, navire de charge, voilier rond et lourd (la nau).
La nef est également la partie centrale de l'église s’étendant du choeur à la porte principale. Les églises sont à une ou plusieurs nefs. A côté de la nef centrale, les nefs latérales se nomment collatéraux ou bas-côtés. La nef transversale est appelée transept.
Aux XIIe et XIIIe siècles, on construisit généralement les cathédralesà trois nefs, et quelquefois à cinq.

NEOGOTHIQUE : se dit d’un style moderne qui, au XIXème siècle, s’est inspiré du gothique.

NERVURE : moulure ronde, saillante, simple ou composée.

NOYAU : axe d'un escalier tournant, sur lequel porte l’extrémité des marches.
noyau incurvé : axe de forme courbe d'un escalier tournant. 


information Vieux Lyon, quartier ancien Renaissance, secteur sauvegardé, patrimoine mondial UNESCO, infos tourisme, histoire, patrimoine