VISITE DU SITE HISTORIQUE
PLAN INTERACTIF
AU FIL DU TEMPS
GALERIE PHOTOS ET 3D
LYON 5E EN 3 CLICS
ARTISANS, COMMERCANTS
LE PROJET

- HISTOIRE
-
- ARCHITECTURE
-
- SAONE
-
- PLAN LUMIERE
-
- GUIGNOL
- La marionnette -- Laurent Mourguet -- La naissance -- Les personnages du théatre -- Guignol à travers la ville
- BIBLIOGRAPHIE
-
- LEXIQUE
-

AU FIL DU TEMPS > GUIGNOL > Guignol à travers la ville

Guignol, figure emblématique de la ville de Lyon et des Lyonnais, est présent dans toute la cité au  travers de musées, théâtres, lieux de vie de Laurent Mourguet, son créateur, ...
Nous vous proposons ici une visite de ces lieux.

Dans le Vieux-Lyon, à Saint-Jean

Le Musée International de la Marionnette installé place du Petit Collège au coeur du Vieux Lyon, dans les locaux du Musée Historique de Lyon (le magnifique Hôtel de Gadagne d'époque Renaissance) est, bien entendu, le début de notre parcours : les musées Gadagne ont désormais été complètement rénovés et restructurés : une visite s'impose aussi bien pour les "murs" que les collections et l'animation.

Les musées possèdent les trois premières marionnettes créées par Laurent Mourguet (Guignol, Gnafron et Madelon) datant de 1808 environ, de nombreuses autres personnages sculptés par divers marionnettistes, mais aussi des gravures, textes, livres, ainsi que des collections itinérantes de toutes les techniques de marionnettes provenant du monde entier.

En sortant des musées, prenez la rue de Gadagne à gauche, puis à droite la rue Soufflot : vous êtes   place du Change, sur laquelle se trouve la Loge du Change, ancienne bourse lyonnaise, limite entre les quartiers Saint Jean et Saint Paul.

Dans le Vieux-Lyon, à Saint-Paul

Prenez la rue Lainerie sur la gauche et remontez-la.

Au n°2 de la rue Lainerie est apposée une plaque rappelant aux passants que Laurent Mourguet vécu et joua à cet endroit de 1795 à 1832.

Rue Louis Carrand au Théâtre Guignol Municipal, est installée la Compagnie des Zonzons qui anime le Guignol de Lyon depuis 1998.
De 1966 à 1981, cette salle abritait le Guignol Mourguet animé par les filles d'Ernest Neichtauser ; de 1983 à 1990, le Nouveau Guignol de Lyon de Jean Guy Mourguet ; et de 1991 à 1998 le théâtre geré par Christian Capezzone.

Dans le Vieux-Lyon, à Saint-Georges

Remontez la rue Saint-Jean jusqu'à la place du Doyenné dans le quartier Saint-Georges : ici se trouve le buste de Laurent Mourguet, inauguré en 1912. Au dos de la stèle sont inscrits les noms des marionnettistes les plus illustres.
Le reliquat de souscription pour la réalisation de ce monument a servi pour la création de la société des Amis de Guignol en 1913, devenue Amis de Lyon et de Guignol en 1947.

Prenez à droite la rue Laurent Mourguet qui aboutit sur la rue Tramassac, tournez à gauche : vous arrivez sur la place de la Trinité.
Cette place est le décor traditionnel des théâtres de Guignol avec le Café du Soleil et la montée du Gourguillon.
Au pied de cette montée se trouve un castelet de marionnettes La Maison de Guignol qui donne aujourd'hui des représentations pour adultes et pour enfants.

Enfin, redescendez la rue Saint Georges jusqu'à la Place Benoît Crépu, au pied de l'église Saint Georges.
Sur la place Benoît Crépu, nouvellement réhabilitée, se trouve le buste de Monseigneur Lavarenne, premier aumônier de la Société des Amis de Lyon et de Guignol. Ce buste était installé antérieurement dans les jardins des Archives Municipales (ancien Archevêché).

.

Monseigneur Lavarenne sous le pseudonyme de Jean de Verrière a écrit, entre autres, Chanteclair Guignol et une adaptation de Cyrano.

Enfin, redescendez la rue Saint Georges jusqu'à la Place Benoît Crépu, au pied de l'église Saint Georges.
Sur la place Benoît Crépu, nouvellement réhabilitée, se trouve le buste de Monseigneur Lavarenne, premier aumônier de la Société des Amis de Lyon et de Guignol. Ce buste était installé antérieurement dans les jardins des Archives Municipales (ancien Archevêché).
Monseigneur Lavarenne sous le pseudonyme de Jean de Verrière a écrit, entre autres, Chanteclair Guignol et une adaptation de Cyrano.

En presqu'île

Le point de départ du circuit en presqu'île se fait à l'église Saint-Nizier où fut baptisé Laurent Mourguet en 1769.
De nombreuses autres personnalités lyonnaises y ont également été baptisées, comme le musicien Jean-Marie Leclerc (1697-1764), Claude Bourgelat (1712-1779) fondateur de la première école vétérinaire, Pierre Poivre (1719-1786) botaniste et voyageur, Joseph-Marie Jacquard (1752-1834) qui améliora la technique des métiers à tisser et André-Marie Ampère (1775-1836) illustre physicien.

Longez l'église par la rue de la Fromagerie.
Tournez à droite et prenez la rue Président Edouard Herriot : à l'angle de cette rue et de la rue de la Poulaillerie se trouve l'Horloge Charvet où Guignol, Gnafron, Arlequin et Polichinelle donnent les heures régulièrement depuis 1859.

Continuez la rue Président Edouard Herriot, prenez la rue Grenette à droite en direction des quais de Saône puis la rue Mercière. Suivez-la jusqu'à la rue du Petit David que vous emprunterez jusqu'au Quai Saint-Antoine. Tournez à droite sur le quai.

Pénétrez dans l'allée qui traboule au 30 quai Saint-Antoine. Dans l'allée, regardez la porte de l'ancien théâtre Guignol dirigé par Pierre et Ernest Neichtauser de 1907 à 1966.

Ce théâtre initialement appelé Guignol du Gymnase puis Guignol Mourguet était surnommé traditionnellement " Guignol du Quai ".
Il déménage rue Louis Carrand dans le 5° arrdt, suite à une opération d'urbanisme prévue en 1966 mais qui ne s'est jamais réalisée. Le théâtre des Ateliers s'est installé dans cet ancien castelet.

A la sortie du 30, quai Saint-Antoine, tournez à gauche et suivez le quai jusqu'au pont Bonaparte (ex. pont Tilsitt).

A la hauteur de la Passerelle du Palais de Justice, regarder la rue du Port du Temple, dans cette rue se trouvait un théâtre Guignol qui fonctionna de 1852 à 1873.

Vers la place des Célestins toute proche se trouvait le premier théâtre Guignol, le Café du Caveau, dirigé par le fils de Laurent Mourguet de 1837 à 1848, ce castelet ferme définitivement en 1867.

Un peu plus loin, vers la place des Jacobins se trouvait un autre petit théâtre dans le petit passage de l'Argue qui a fonctionné jusqu'en 1927.

Quai Saint-Antoine, rue du Port du Temple, place des Célestins, et passage de l'Argue sont les emplacements des quatre théâtres qui ont été les plus importants théâtres de Guignol de Lyon.


information Vieux Lyon, quartier ancien Renaissance, secteur sauvegardé, patrimoine mondial UNESCO, infos tourisme, histoire, patrimoine